Cantonales : le FN a râclé les fonds de terroir


Il y a d’abord Roger Marin, 93 ans, candidat FN aux cantonales à Blâmont, en Meurthe-et-Moselle. Pour ce grabataire en passe de devenir une star du web, l’essentiel est que Marine Le Pen passe. Sans autre ambition  : « Je veux pas faire autrement de politique. Venez pas m’embêter avec ça ! »

A un vol de cigogne de là, dans le canton d’Andolsheim, dans le Haut-Rhin, il y a Michel Ingold. Lui non plus n’a pas l’air en pleine possession de ses moyens malgré son –relatif – jeune âge. C’est un inconditionnel du King Elvis, au point qu’il est impossible de trouver une photo de lui où il n’est pas affublé de sa coupe en banane, de ses rouflaquettes et d’une paire de Rayban verre fumée jaune (qui n’est pas sans rappeler celle de Johnny Depp dans Las Vegas Parano). Je vous recommande la vidéo du débat d’entre deux tours organisés par les DNA. Au-delà du FN, leur point commun est évident : ce sont des clowns.

"Et alors le mec du PS je lui ai mis une quenelle grande comme ça."

A trois jours du deuxième tour des cantonales, il semble bien que Marine Le Pen ait raclé les fonds de terroir pour réunir ses 1 500 candidats à travers la France. « Ils sont allés en chercher qui ne veulent même pas être élus ! », m’a expliqué, en riant jaune, un militant UMP alsacien. Une preuve de plus que le FN est une impasse. Idéologique d’abord, mais aussi politique puisque ce parti n’a pas les moyens de ses ambitions.

Mise à jour 25/03, 15h49 :

Le thème de l’armée de bras cassé qui sert de base politique au FN dans cette élection fait florès. Marsactu, un site d’info marseillais, nous fait découvrir Mireille Barde, candidate pour un canton de Marseille. Elle est au deuxième tour avec 22,6 % des voix. Je vous laisse apprécier.

Publicités

À propos de Newsman

Homme de presse le jour, je suis un maître dans l'art de passer inaperçu parmi mes pairs. Maréchal du Batonnage de Communiqués de Presse, Commander in Chief du "One Coup de Fil Paper", Grand Maître de l'Ordre du Maronnier, et j'en passe, ils me reconnaissent tous les lauriers qui ombragent les bas fronts des grands de l'information de notre époque. Pourtant... Tapis devant mon écran, camouflé derrière mes bésicles, en fait de pisse copie, je suis une vigile attentive qui guette l'information maltraitée, l'information humiliée, l'information oubliée. Celle qui mériterait la Une du 20 Heures, mais qui finit victime d'une brève bâclée, dans un filet d'encre sale, au pied d'une colonne en page 20. Alors quand vient le soir, et que le ciel flamboie, je redeviens... Newsman, le justicier masqué de l'information. Voir tous les articles par Newsman

4 responses to “Cantonales : le FN a râclé les fonds de terroir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :